Нести мир в сознание мужчин и женщин

Le partenariat UNESCO-Pearson publie des études de cas sur des solutions numériques inclusives destinées aux personnes peu qualifiées et peu instruites

07.09.2017

À l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation 2017, les cinq premières études de cas – d’une série de 14 – de l’Initiative UNESCO-Pearson pour l'alphabétisation : améliorer les moyens de subsistance dans un monde numérique seront publiées par la Section Jeunesse, Alphabétisation et Développement des compétences de l’UNESCO.

Cette série d'études de cas (disponibles uniquement en anglais) se penche sur la façon dont des solutions numériques inclusives peuvent aider des personnes peu qualifiées et peu instruites à développer leurs compétences par le biais des technologies dans le but final d’améliorer leurs moyens de subsistance.

Chaque étude de cas montre comment les solutions numériques ont été conçues avec les utilisateurs, les compétences requises pour une utilisation efficace des solutions, la portée et les résultats de leur utilisation et, surtout, les enseignements clés à en tirer et les recommandations relatives au développement d'autres solutions inclusives.

« Les études de cas mettent en lumière l'ensemble des compétences requises et développées par l’utilisation de solutions numériques innovantes, et la façon dont elles permettent d’accroître la participation à la société du savoir. Par exemple, nous observons que des utilisateurs peu qualifiés et peu instruits sont en mesure de créer des contenus numériques et que des membres des communautés peu qualifiées deviennent des praticiens de l’aide à la santé, grâce à ces services électroniques » explique Steven Vosloo, responsable de projet senior pour l'Initiative UNESCO-Pearson pour l’alphabétisation.

Au Malawi, Chipatala cha pa Foni, de VillageReach, met en relation les communautés locales avec les systèmes sanitaires gouvernementaux par le truchement d’un système d’assistance téléphonique gratuite géré par des travailleurs de santé qualifiés et un service de messagerie personnalisé.

L'application pour smartphone hearScreen™ du hearX Group permet le dépistage précoce de la perte d’audition. Dans des pays comme l'Afrique du Sud où le nombre d'audiologistes et de professionnels de santé est extrêmement réduit, la solution peut être gérée par les membres des communautés possédant peu de compétences numériques et d’alphabétisation.

Le Talking Book, un appareil d’enregistrement et de lecture audio très résistant, proposé par Literacy Bridge, dispense un enseignement sur l’agriculture et les moyens de subsistance aux communautés rurales éloignées de quatre pays d’Afrique.

En Inde, les Crop Specific Mobile Apps de Jayalaxmi Agrotech diffusent des vidéos sur l’agriculture et l’élevage, des conseils et des rappels sur les smartphones des agriculteurs, grâce à un modèle original et autonome de distribution.

Toujours en Inde, Mobile Vaani de Gram Vaani est une plate-forme de médias communautaire communiquant par téléphone avec les populations non connectées des zones rurales, dans le cadre de la mobilisation des communautés et des campagnes sociales.

Un certain nombre de thèmes transversaux ont émergé de ces initiatives ; par exemple, on observe dans de nombreux cas qu’il est essentiel d’offrir une formation et un soutien à l’utilisateur final et que l’acquisition et le développement de compétences entre pairs deviennent possibles si l’on met en binôme des utilisateurs peu instruits avec des utilisateurs plus avancés. Certaines des études de cas portent aussi sur le suivi de l’utilisation des solutions numériques, par la collecte et l’analyse de données, afin de permettre une amélioration constante des solutions numériques ainsi que la fourniture d’un appui ciblé aux utilisateurs qui en ont besoin.

M. Vosloo présentera aussi les principales conclusions d’une étude horizontale de 32 solutions numériques destinées aux personnes peu qualifiées et peu instruites à travers le monde, mettant l’accent notamment sur les compétences numériques requises pour utiliser ces solutions.

La collaboration entre l'UNESCO et Pearson entre dans le cadre du mouvement Projet Alphabétisation. Le projet Alphabétisation rassemble un éventail diversifié et mondial de personnes et d’organisations dans le but d’aider les individus, les familles et les communautés à réaliser leur potentiel partout dans le monde, afin qu’à l’horizon 2030, chaque enfant qui naîtra ne risquera pas de se trouver en situation d’illettrisme.

Les études de cas peuvent être téléchargées depuis la page de l’Initiative UNESCO-Pearson pour l’alphabétisation : améliorer les moyens de subsistance dans un monde numérique.